langue etrangere

La révolution numérique ouvre la porte à l’apprentissage d’une langue étrangère

L’apprentissage d’une langue est devenu de nos jours un enjeu de taille. Difficile de réussir dans le monde du travail sans avoir la maîtrise d’au moins une deuxième langue voir une troisième.

Grâce à la révolution numérique, le monde est devenu un énorme village sans frontières. Alors qu’auparavant il fallait se déplacer à l’étranger pour trouver de nouveaux marchés, obtenir des autorisations et faire face à une abondante paperasserie, il est désormais possible de se connecter au reste du monde par mail, par Skype ou via les réseaux sociaux pour trouver de nouvelles opportunités.

Apprendre une nouvelle langue

La révolution technologique a ouvert l’apprentissage de nouvelles langues comme jamais.

Pour celui qui a pris du retard dans ce domaine ou qui a des lacunes il lui suffit d’aller sur une plateforme de cours en ligne comme Preply. Il pourra trouver de nombreuses propositions de professeurs offrant leurs services dans pratiquement toutes les langues. Il suffit de choisir en fonction des évaluations laissées par les autres internautes le tuteur qui semble le plus compétent et prendre rendez-vous. Les cours se font par Skype, c’est là l’idée brillante développée par la plateforme, ce qui évite tout frais de déplacement. Ainsi, l’étudiant pourra par exemple trouver un professeur d’anglais et pratiquer et atteindre un bon niveau. Bien sûr, les cours sont payants, mais les coûts sont énormément réduits en comparaison de ceux que l’on pourrait suivre dans un centre ou avec un professeur se déplaçant à domicile.

langue etrangere

Ce type de plateforme est donc un bon moyen pour acquérir rapidement du vocabulaire et connaître les bases de la grammaire de la langue que l’on souhaite apprendre. Mais il ne faut pas s’arrêter en si bon chemin. C’est d’ailleurs l’erreur la plus commune que font la majorité des gens lorsqu’ils cherchent à apprendre une langue : ils pensent qu’avec quelques heures de cours par semaine ils la maîtriseront. Que nenni, il faut pratiquer ! C’est peut-être pour ce motif que la plupart des écoliers arrivent en fin de cursus sans savoir parler couramment une deuxième langue, et pourtant ils en passent des heures en cours… Mais, comme ils ne pratiquent pas par la suite quotidiennement, les leçons rentrent dans une oreille et sortent de l’autre.

Il ne faut donc pas se reposer uniquement sur les cours. Internet permet d’avoir accès à des communautés étrangères et d’échanger avec elles. Forums, réseaux sociaux, sites internet, les possibilités sont multiples et variées et toutes à portée de quelques clics.

Nous disposons donc d’une technologie fantastique  qui bien utilisée permet d’accéder à des pans entiers de connaissance qui étaient jusque-là inaccessibles ou réservés à une certaine élite. Le numérique a tout révolutionné en démocratisant l’apprentissage et le rendant accessible à tous. Il ne faut tout de même pas oublier que sous-jacent à toute cette évolution, se trouve un ingrédient fondamental qui varie d’un individu à l’autre : la décision. Si l’on n’a pas une forte volonté ou un désir certain pour apprendre une langue, peu importe les moyens utilisés, on y parviendra pas. Par contre, celui qui a un but et qui s’attèle à la tâche, parviendra rapidement à ses fins en utilisant tous les outils qui sont à sa disposition sur la toile.

You might also like:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*