Comics vs. Bandes Dessinées

Sans doute n’avez-vous jamais entendu le nom de Chris Hemsworth jusqu’à il y a quelques jours. Quand bien même vous ignoriez qui il est, vous connaissez à coup sûr son visage: il tient le rôle principal du dieu mythologique scandinave Thor dans le film du même nom.

Le marché des super-héros est en forme. Difficile de compter le nombre de jeux vidéo ou de films où apparaissent les X-Men, Batman ou les Quatre Fantastiques. Les super-héros à la sauce américaine sont partout. Il faut bien avouer qu’ils ont passé du temps pour en arriver là.

Au départ restreints aux bandes dessinées (Comics), Spiderman et compagnie appartiennent à deux grosses maisons d’édition: Marvels Comics (fondé en 1939) et DC Comics (1934). Ensembles, ils représentent plus de 80% du marché aux Etats-Unis. Ils sont responsables de la popularité d’Ironman, Spiderman, des X-Men ou Ghost Rider (Marvel) ainsi que Superman, Batman, Wonder-Woman ou encore Cat-Woman (DC).

Résistance francophone
Le marché de la bande dessinée se trouve-t-il donc sous l’oppression d’un monopole anglophone ? Loin de là.

Le français est une langue influente sur le marché, surtout en Europe. La bande dessinée représente une industrie de 320 millions d’euros en France seulement. Cependant, tout ce qui sonne français ne l’est pas: les piliers de la bande dessinées sont aussi belges et suisses.

Morris, le créateur de Lucky Luke est né à Courtrai, en Belgique. On lui doit l’expression du neuvième art en parlant de la bande dessinée.

Le belge Hervé qui a écrit les aventures de Tintin et Milou a vendu plus de 200 millions d’albums, traduits dans plus de 100 langues. Son concitoyen Peyo a écrit et dessiné les Schtroumpfs, disponibles en librairie depuis 1958.

Astérix & Obélix, créés par les français Uderzo et Goscinny, se sont vendus a plus de 325 millions d’exemplaires dans le monde. Les gaulois ont fait le tour des médias: dessins animés, films, jeux vidéo et même parc d’attraction. Le Parc Astérix se trouve en effet à une cinquantaine de kilomètres de Paris.

Plus récemment, le suisse Zep a créé Titeuf qui est à l’heure actuelle le héro de bande dessinée le plus populaire en Europe.

[English]

You might also like: