Enseignement des langues étrangères en France

Le système scolaire français prévoit l’enseignement de deux à trois langues vivantes dans le cursus des petits français. Parmi celles-ci, l’anglais, l’allemand et l’espagnol, mais aussi l’italien et le portugais, et d’autres encore. Quelles langues sont aujourd’hui populaires?

Les français speak English, mais hablan español también
En 6ème, vers l’âge de 11 ans, les écoliers sont amenés à choisir l’apprentissage d’une première langue étrangère. Au menu: anglais ou allemand. Rares sont les établissements offrant l’espagnol ou autre. De toute façon, peu importe, c’est l’anglais qui remporte un franc succès: 9 écoliers sur 10 optent pour cette dernière. Un quasi monopole!

Deux ans plus tard, en 4ème, un nouveau choix linguistique est entre les mains de nos enfants. Les options sont quasi invariablement anglais-allemand-espagnol. Cette fois-ci, c’est l’espagnol qui remporte la plus grande popularité avec 70% des collégiens. L’allemand remporte un maigre 13% et l’anglais 11%, essentiellement choisi par la minorité de germanistes du premier tour.

La troisième langue, choisie par un faible pourcentage de lycéens à 15 ans en 2nde (4%) offre un choix plus éclectique, quoique disponible dans certains établissements uniquement. Autrefois sous la mainmise de l’italien, le portugais est devenu le choix le plus populaire ces dernières 20 années avec près de 70%. L’italien demeure bon second avec 20%, loin derrière arrivent le russe, le chinois et autres.

Vers un enseignement figé?
La valorisation de l’anglais sur l’allemand en langue vivante(LV) 1 est un phénomène qui ne surprend pas grand monde,cependant la LV 2 était jusqu’au milieu des années 70 souvent l’allemand. L’essor de l’espagnol est continuel et l’allemand perd du terrain en LV 1 comme en LV 2. L’allemand est-il en phase de devenir une langue rare?

Les seules statistiques allant à contre-courant ont une explication géographique. Ainsi l’italien est particulièrement populaire, et surtout proposé, dans le sud-est de la France en LV2, voire LV1. L’Alsace-Lorraine représente une partie signifiante des élèves apprenant l’allemand.

Autres exceptions à cette tendance, les populations d’origine étrangère regroupées. Les langues asiatiques sont enseignées dans certains quartiers parisiens, de même que l’arabe littéral sur Paris et l’Ile-de-France. Le succès relatif du portugais peut aussi s’expliquer par le nombre important d’élèves aux origines lusitaniennes.

Mais ces derniers faits demeurent des exceptions et de moins en moins de choix sont proposés faute de demande. L’éducation nationale refuse de payer un professeur de langue pour une classe de quelques élèves seulement.

[English]

You might also like: