Les grèves en France

La France est réputée pour ses grèves et, si vous vous intéressez à l’actualité, vous aurez certainement remarqué que cette propension à faire grève ne relève pas que du mythe. En ce moment surtout, les médias français et internationaux parlent beaucoup de la grève. Afin de vous aider à comprendre ce que vous lisez ou entendez dans les médias internationaux ou à expliquer les évènements actuels à vos amis qui ne parlent pas français, j’ai pensé qu’une liste des mots les plus utilisés dans le domaine de la grève pourrait se révéler utile. La voici !

blockade : blocus
right to strike : droit de grève
civil service : fonction publique
striker : gréviste
demonstration : manifestation
dissatisfaction : mécontentement
mobilization : mobilisation
disturbance : perturbations
petition : pétition
notice of strike action : préavis de grève
reform : réforme
demand : revendication
salary : salaire
trade union : syndicat
public transport : transports en commun

Et voici quelques autres faits intéressants à propos de la France et des grèves:
• Le droit de grève a été établi en France en 1864. Il a évolué progressivement pour devenir ce qu’il est aujourd’hui.
• Les grèves et les manifestations sont utilisées par les syndicats français pour négocier de meilleures conditions de travail – de meilleures retraites, une meilleure sécurité sociale, des salaires plus élevés ou un meilleur système éducatif, par exemple.
• Les grévistes ne sont pas payés pendant qu’ils font grève.
• Un employé n’a pas besoin d’appartenir à un syndicat pour faire grève.
• Certains employeurs français ont mis en place une prime d’assiduité pour dissuader leurs employés de faire grève.
• Une grève n’a pas de durée légale en France – elle peut durer un jour, une semaine ou un mois…

[English]

You might also like: