Les joies du gâteau au beurre





Gâteau au beurre, dites-vous ? Peut-être le connaissez-vous mieux sous le nom de Kouign-amann, du breton Kouign, gâteau et Amann, beurre. Si son nom ne vous met pas en appétit, ne vous y fiez pas ! Une fois que vous y aurez goûtez, vous ne pourrez plus reposer la pâtisserie bretonne.









Mais qu’est-ce que c’est au juste ?

Le Kouign-amann aurait été inventé dans les années 1860 par un boulanger du nom d’Yves-René Scordia dans la ville de Douarnenez, dans le Finistère. Cela dit, d’autres versions quant à la naissance du gâteau existent. Certains diront qu’il est le résultat d’un échec cuisant en pâtisserie. D’autres affirment que la recette serait en réalité inspirée d’un dessert norvégien. Bref, rien n’est sûr. A base de pâte à pain, mélangée à du sucre et du beurre, cette douceur est le cauchemar de votre ligne ! Le kouign-amann ne se pare pas de fruits, chocolat ou autres fantaisies : une vraie pâtisserie pure et dure, un éloge au gras et au sucre. N’allez pas croire pour autant que la simplicité apparente de ce dessert le mette à la portée de tous. Le kouign-amann demande bien davantage de dextérité qu’il n’y paraît et il est fort probable que votre premier essai résulte en une pâte vaguement sucrée, trop grasse et trop sèche. La particularité de ce gâteau réside dans sa préparation. On se sert de la pâte pour envelopper une quantité gargantuesque de beurre avant de mettre le tout au four où, si tout se déroule comme prévu, le beurre fondant imbibe la pâte qui caramélise en même temps. A ce stade, vous en avez sans doute l’eau à la bouche, je vous dévoile sans plus attendre la recette.

Aux fourneaux !

Pour les ingrédients :
500 g de farine
375 g de beurre demi-sel
200 g de sucre
20 g de levure de boulanger
250g d’eau
1 jaune d’oeuf (pour la coloration)
Pour la préparation, je vous laisse vous en remettre au lien suivant :
http://www.presquile-infos.fr/kouignamman.html
Bonne appétit !

[English]

You might also like: