Quel français parlez-vous?

[English]


Que vous veniez de France, de Belgique, de Suisse ou encore du Québec (et j’en passe), vous parlez tous français, c’est vrai. Mais est-ce que parfois il ne vous arrive pas d’entendre ou de lire des mots „français” que vous ne comprenez pas ou qui vous paraissent un peu obsolètes ou “périmés”, même parfois dans votre pays?

Si ce n’est pas le cas, et bien vous faites partie des quelques personnes qui connaissent tous les secrets de la langue française. Et croyez-moi, je ne pense pas qu’il soit donné à tout le monde de comprendre la langue française partout dans le monde, même pour les français eux-mêmes. La liste des différences est infinie et les exemples sont nombreux. Pouvez-vous compter à la façon des belges par exemple ? Moi, pas en tout cas.

Jetez juste un œil à ces quelques questions sur des expressions régionales et voyez par vous-même si le français parlé au Québec, en Suisse ou encore en Belgique est le même qu’en France, ou encore dans les DOM, les différentes régions françaises et certains pays d’Afrique. Les réponses aux questions se trouvent à la fin de ce texte.


Expressions belges
Comment les belges nomment-ils une décharge publique ?
Qu’est-ce qu’une « babelutte » ?
Qu’est-ce qu’une « drache » ?
Que dit un belge qui vous répond « ché nié » ?
Qu’est-ce qu’une « flatte » ?


Expressions africaines
En allant chez elle, je l’ai trouvée « façon façon ». Cela signifie que…
« Ça fait 2 jours ! », Cela sous-entend que…
Il est temps pour moi de « demander la route ». Je souhaite donc…
Un « 6 mètres » désigne…
Qu’est-ce qu’ un « au revoir la France » ?


Expressions Québécoises
Que désigne une « ruine babine » ?
Comment traduire l’adverbe « aussi » en joual ?
Quel est l’équivalent du « Bed and Breakfast » anglais ?
Quelle action décrit l’expression : « Souffler un tire » ?
Quelle expression signifie « avoir le regard perdu » ?



Expressions suisses
Si je « reviens d’abord », je reviens …
Que peut-on dire à une personne qui semble indécise ?
En français de Suisse, quelle est l’expression préférée à : « favorablement surpris » ?
Si « rien que de bon »…
En Suisse, quel métier exerce un « maître fruitier » ?

Expressions françaises régionales
Qu’est-ce qu’une « marrone » en vieux picard ?
Il n’est pas rare d’entendre dire à Marseille : « bon bout d’an ». Que signifie cette expression ?
Que désigne un « Faiseux d’grimaces » dans le nord de la France ?
Par quel autre verbe peut-on remplacer « dardeler », employé en Auvergne ?
Elle est une « toile » pour les Normands, une « cince » dans le parlé poitevin-saintongeais, une « wassingue » pour les Picards. Quelle peut être cette bien étrange et si utile chose ?

Réponses

Belgique

  1. Un dépôt d’immondices.
  2. Une friandise. Les « boules » est le belgicisme des bonbons.
  3. Une forte averse. « Quelle drache ! » signifie qu’il tombe une averse (subite et forte). Une « drache » désigne également une tournée offerte dans un bar.
  4. Je ne sais pas.
  5. Une bouse de vache. Une « flatte » est une bouse de vache ; un « flat » un petit appartement ; et une « fricadelle » une boulette de viande hachée.

Et si vous voulez apprendre d’autres belgicismes, cliquez ici.

Afrique

  1. Je l’ai trouvé bizarre. Expression employée dans plusieurs pays d’Afrique de l’ouest.
  2. Ca fait longtemps qu’on ne s’est pas vu. C’est l’équivalent de : « ça fait belle lurette » ou « ça fait une éternité », expression très courante au Burkina-Faso.
  3. Demander la permission de prendre congé. Au Burkina-Faso, on « demande la route » pour obtenir l’autorisation de prendre congé de son hôte. « Demander la route » est en fait une traduction littérale de certaines langues africaines.
  4. Une petite rue non bitumée. Les petites rues de quartier non bitumées sont communément appelées « 6 mètres » à Ouagadougou. « Après la grande buvette à l’angle, tu prends le 6 mètres à droite et tu es chez moi. »
  5. Une voiture d’occasion ramenée d’Europe.

Expressions Québécoises

  1. Un harmonica. Le terme « musique à bouche » est aussi utilisé
  2. Itou.
  3. Un couette-café. On emploie également la forme « couette et café » suivie du nom du propriétaire.
  4. Gonfler un pneu. Il n’est pas rare de voir au bord des routes québécoises des automobilistes « souffler un tire de leur char », c’est-à-dire « gonfler un pneu de leur voiture ».
  5. Avoir les yeux dans la graisse de veau. On peut entendre les variantes « avoir les yeux dans la graisse de bines », ou « avoir les yeux dans le beurre ».

Expressions suisses

  1. Tout de suite.
  2. Tâte-dzénaille. « Tâte-dzénaille » se dit à une personne qui n’arrive pas à se décider, pour choisir le menu au restaurant par exemple.
  3. Déçu en bien. On est « favorablement surpris » en français de France, et « déçu en bien » en français de Suisse.
  4. Tout va bien.
  5. Fromager.

Expressions françaises régionales

  1. Un pantalon.
  2. Bonne fin d’année. Quand d’autres se contentent de souhaiter une bonne fin de journée, à Marseille on souhaite une bonne fin d’année.
  3. Un hypocrite.
  4. Vibrer. Le verbe « dardeler » est formé à partir du mot berrichon « dardelâ » (frissonner, trembler de colère, de froid ou de fièvre).
  5. Une serpillière.

Et voici un petit cadeau, a voir et à revoir : la bande annonce de « Bienvenu chez les Ch’ti ».

You might also like: