Une Introduction Générale aux Noms Irlandais

Ó Flaithbheartaigh, Ní Raghallaigh, Ní Tuama, Ó hAonghusa,… Si vous ne savez pas comment lire et encore moins comment prononcer ces mots, c’est normal ! C’est même sans doute le cas de la majorité d’entre nous et pourtant, ces mots sont issus d’une langue européenne. Le gaélique est un langage particulièrement différent en comparaison aux autres langues européennes. Langue officielle, avec l’anglais, de la République d’Irlande elle était parlé par près de 400 000 personnes en 2006. Malheureusement, le nombre de personne parlant couramment ou même avec des notions avancées en gaélique est en chute libre, principalement à cause de sa complexité. Les noms de famille irlandais ne font pas exception à cette règle et sont régis par un ensemble de règles unique et pour le moins intéressant.

Un Nom, une Identité
Il serait sans doute difficile, voire impossible, de rassembler une liste intégrale de tous les noms irlandais, quand bien même de nombreuses références pour les plus courants peuvent être trouvées sur Internet ; les irlandais sont en effet très fiers de leur héritage. Composé de plus de 3 500 noms de famille irlandais et pratiquement autant de blasons, chaque nom porte en lui son histoire, ses origines et un sens. Prenons par exemple Ó Murchadha. Il s’agit du nom de famille le plus populaire avec près de 55 000 Ó Murchadha en Irlande. Ce nom se compose de muir (la mer) et cath (bataille, guerre), ce qui signifie «guerrier marin». Le blason correspondant peut être vu en cliquant sur le lien ci-dessus. Le nom Ó Murchadha est tellement répandu que ses origines trouvent racines dans toutes les régions d’Irlande. Ó Gallchobhair cependant est un clan originaire du conté de Donegal, situé au nord oust de l’Irlande et demeure un nom de famille très courant dans cette région.

Ce que Cache un Nom
Tout d’abord, il est intéressant de remarquer que la plupart des noms sont composés de plusieurs mots. Un homme voit son nom commencer par Ó ou Ua, c’est-à-dire «petit-fils de», ou Mac, pour simplement «fils de». Jusque là, rien de bien compliqué. Par ailleurs, ce système s’apparente aux terminaisons –son ou –sen des langues scandinaves ou à la particule De, Di ou Du des langues romanes.

Des Règles Particulières pour les Femmes
Le nom des irlandaises est bien davantage susceptible d’être modifié. Une femme hérite du nom de son père, précédé par Ní (Iníon Ui) ou Nic (Iníon Ui), qui sont respectivement les versions féminines de Ó et Mac. En se mariant, une femme peut choisir de prendre le nom de son époux. Ainsi, le préfixe du nom de son mari passe de Ó à (Bean) Uí ou de Mac à (Bean) Mhic. Par exemple , Eileen Ní Braonáin devient Eileen Uí Súilleabháin en épousant Seán Ó Súilleabháin.

Autre particularité, certains noms de famille porte la majuscule sur la seconde lettre (Ó hEadhra). Ce phenomène ne se produit qu’après Ó et avec les noms commençant par une voyelle pour des raisons phonétiques.

Autre préfixe courant parmi les noms gaéliques : Fitz, tirant ses origines du latin filius (fils). Il peut être soit écrit Mac ou bien conservé tel quel (Fitzpatrick, Fitzgerald, etc.).

Réticent à l’idée de partir à l’exploration de l’île d’Emeraude ? Pas d’inquiétude, la plupart des noms sont anglicisés. Les noms du début de l’article sont plus connus écrits O’Flaherty, O’Reilly, O’Toomey et O’Hennessy, ce qui est bien plus facile aux personnes étrangères au gaélique. Adh mór ort !

Liens
http://fr.wikipedia.org/wiki/Irlandais_(peuple)#Noms_de_famille

[English]

You might also like: