Viennoiseries – danois, français ou autrichien ?

A la fin d’une journée à l’école, les écoliers français se voient souvent récompensés avec une bonne viennoiserie, fraichement sortie du four de la boulangerie avant de s’attaquer aux devoirs du soir. J’ai eu la chance de grandir avec cette tradition et je dois l’admettre, ça donnerait presque envie de faire ses exercices de maths. Enfant, on a la viennoiserie de 16 heures, adulte, on a le café à emporter du matin.

Chocolat, pommes et raisins secs

Il y a quatre types de viennoiseries. La plus connue d’entre elles, et internationalement s’il-vous-plait, est le croissant. En soi, le croissant est tout à fait banal : une pâte sucrée et beurrée sans artifice. Si vous vous sentez d’attaque pour un peu plus, il y a le pain au chocolat, aussi appelé chocolatine dans le sud de la France et au Canada. Contrairement au croissant en forme de lune, le pain au chocolat a une forme de pain normal, fourré de deux bâtonnets de chocolat.
Vous pouvez aussi vous décider pour le chausson aux pommes. Une pâte feuilletée fourrée à la compote de pomme et parfois parfumé à la cannelle. Idéalement à savourer tiède, tout juste sorti du four. Et enfin, mon favori sur l’étalage, le pain aux raisins. Malgré son nom, il est presque toujours préparé enroulé et avec des raisins secs, le tout recouvert de glaçage.

A qui doit-on donc ces viennoiseries ?

Malheureusement, il n’y a pas qu’une seule réponse à cette question. Bien entendu, les français se réclament auteurs de ces merveilles gustatives. Pour être tout à fait honnête, de toutes les boulangeries que j’ai pu visiter, les françaises servent les meilleures. Cependant, une inspection rapprochée du mot nous amène à penser qu’elles nous viennent de Vienne. Les viennoiseries seraient-elles donc une recette autrichienne ? Il n’y a pas de preuve solide pour supporter cette théorie à part leur nom.
Si l’on prend le problème sous un autre angle, on se rend compte qu’en anglais, les viennoiseries sont souvent appelées « Danish pastries ». Nos viennoiseries seraient-elles danoises ? A nouveau, cette théorie n’est pas complètement erronée, mais pas juste à 100% non plus. Même si ces « Danish pastries » viennent bel et bien du Danemark, elles sont d’un autre type. La pâte est préparée de manière similaire, cependant la garniture est différente. Traditionnellement, on retrouve du massepain, de la confiture de fruits et de la crème custard.
J’ai aussi déjà entendu dire que le croissant serait une recette turque. On retrouve la forme de croissant sur leur drapeau. Par ailleurs, les pâtisseries arabes sont aussi couramment en forme de croissant. Une piste à explorer ?

Quelle que soit la nationalité de leur inventeur, chacun lui est reconnaissant ! Consensus. Par chance, les viennoiseries peuvent être achetées à peu près partout dans le monde – bon appétit !

[English]

You might also like: